Les portes d'Eliandre

Entrez en ce lieu magique et féerique vous qui aimez les Fées, les Elfes, les vampires, sorcières.Les illustrations,les légendes de merlin à Mélusine,l'univers de Tolkien, livres, films et séries et l'art sous toutes ses formes!
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Warm Bodies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Olothiel
Porteuse de Lumière
Porteuse de Lumière
avatar

Féminin Messages : 2017
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 37
Localisation : la vallée d'Eliandre

MessageSujet: Warm Bodies   Dim 13 Oct - 9:19

Date de sortie : 20 mars 2013, (1h 37min)
Réalisé par Jonathan Levine
Avec Nicholas Hoult, Teresa Palmer, Analeigh Tipton plus
Genre :Comédie , Romance , Epouvante-horreur
Nationalité : Américain


Un mystérieux virus a détruit toute civilisation. Les rescapés vivent dans des bunkers fortifiés, redoutant leurs anciens semblables devenus des monstres dévoreurs de chair.
R, un mort-vivant romantique, sauve contre toute attente Julie, une adorable survivante, et la protège de la voracité de ses compagnons. Au fil des jours, la jeune femme réveille chez lui des sentiments oubliés depuis longtemps… Elle-même découvre chez ce zombie différent autre chose qu’un regard vide et des gestes de momie…
Perturbée par ses sentiments, Julie retourne dans sa cité fortifiée où son père a levé une armée. R, de plus en plus humain, est désormais convaincu que sa relation avec Julie pourrait sauver l’espèce entière… Pourtant, en cherchant à revoir Julie, il va déclencher l’ultime guerre entre les vivants et les morts. Les chances de survie de ce couple unique sont de plus en plus fragiles…




Le cadre est du déjà vu : un monde post apocalyptique, divisé entre morts-vivants errant en toute  liberté et les derniers humains retranchés. Ce qui est moins habituel au genre c’est le faite qu’un jeune zombie s’entiche d’une demoiselle de bonne composition à savoir par là tout simplement vivante !
J’ai aimé que ce zombie finalement ne soit pas inquiétant, mais juste incompris, parlant par borborygmes, c’est aussi un mélomane accroché au vinyle, notre cadavre ambulant porte une double croix : monstre réduit à ses plus bas instincts et bafouillant devant celle qu’il veut conquérir.
Et j’ai adoré pardessus tout le monologue intérieur du mort-vivant, contre-point ironique à sa gaucherie qui vient renforcer le sous-texte du zombie comme un malade exclu de la société, prisonnier de son corps, il pense et s’autocritique.
Tout n’est pas si simple heureusement et Warm Bodies sait ménager le chaud et le froid.
Je trouve le thème central du film bien pensé, la vision de la perte de contrôle de soi, de la société. On y voit la composition d’un tableau où l’on retrouve des images saisissantes d’un zombieland situé dans un aéroport abandonné. Les avions cloués au sol, les portes d’embarquement en direction pour nulle part, les terminaux aux airs de camp de réfugiés Tout y est fait pour nous faire « réfléchir » sur la condition de zombie, un purgatoire qui rend dérisoire architecture, la consommation, et les trajectoires et toute entreprise humaine peine perdu.
Mis à part le trait d’humour j’ai apprécié la part d’irrationnel, l’alchimie qui attire les contraires et déchaîne les passions en dépit du bon sens. Astucieux et faut ce l’avoué un peu  tordu, Warm Bodies pose les bonnes questions, y répond en douceur. S’éprendre du type qui a dévoré le cerveau de votre fiancé tout cru ? Oui. S’attacher à elle parce qu’on a les souvenirs et sentiments d’un autre ? Mais bien sûr…..
Pour conclure je me suis donc bien amusée ! Pour une fois que l’on met à mal gentiment les "codes" zombies habituels (même si perso j’adore les bon vieux films de zombies), c'est fait avec tellement d'autodérision et d'humour que ça passe très bien. Et le format relativement court (1h37) permet de ne pas s'embourber dans l'histoire et de rendre ça vraiment léger et digeste !
Laissez-vous porter avec plaisir, même si l'on devine le dénouement, on se surprend à prendre un plaisir certain et passer un bon moment. N'est-ce pas finalement, le but d'un film ?! Mission accomplie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lesportesdeliandre.forumactif.org
Ceregorn
Sentinelle de l'Ombre
Sentinelle de l'Ombre
avatar

Masculin Messages : 582
Date d'inscription : 08/09/2013
Age : 48
Localisation : 12 éme arbre au détour du 4éme chemin prés du rocher magique

MessageSujet: Re: Warm Bodies   Ven 18 Oct - 21:03

un zombie qui a de l'esprit , voilà qui est surprenant et qui m'a fait m'installer devant ce film aux héros attendrissants qui m'ont fait rester jusqu'au générique final

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Warm Bodies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BLACK BODIES IN MOTION AND IN PAIN (DANTICAT)
» Love is composed of a single soul inhabiting two bodies [Erevu]
» JASHA & TYBALT ➳ friendship is one mind in two bodies
» soft kitty, warm kitty. (romie-lou)
» (hot scene) The passion has took up our bodies. - Maxwell & Rosario

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les portes d'Eliandre :: A la croisée des chemins :: Nébuleuse vision-
Sauter vers: